On dit NON aux assurances trop coûteuses !

Retour sur notre année 2018
21 décembre 2018

falling profits in the automobile and for car manufacturers.

Il faut savoir qu’en moyenne, nous dépensons environ 600€ en cotisation par an, pour assurer notre voiture.

Comment réduire ces frais, sans renoncer à l’essentiel ?

Tout d’abord, ne prenez pas le risque de conduire sans assurance. Même si la cotisation peut s’avérer élevée, assurez votre véhicule au minimum, au « tiers ».  Cependant, dans le cas d’un accident responsable et sans la responsabilité civile d’un tiers, la note risque d’être salée.

Le système bonus-malus est un bon moyen de réduire la cotisation d’assurance. Surtout dans le cas d’une assurance au tiers, en fonction des accidents responsables survenus dans l’année. Si vous ne causez aucun accident, la cotisation baissera en moyenne de 5% chaque année. A contrario, si vous êtes responsable, vous serez pénalisez avec un malus majorant votre cotisation de 25% à chaque fois. Les calculs de malus ou de bonification dépendent de l’assurance, renseignez-vous !

Vous pouvez également profiter de la forte concurrence du marché des assurances et des mutuelles. Changer d’assureur vous permettra de gagner entre 10 et 20% de réduction selon les cas. Grâce à des comparateurs en ligne, vous pouvez consulter et comparer les offres de nombreuses assurances.

Quelques sites :

 Votre enfant est jeune conducteur et il emprunte votre voiture de temps en temps ? Si il vit encore chez vous, ne le déclarez pas comme conducteur principal mais comme conducteur secondaire. Cela vous permettra, selon l’assureur, de limiter le coût de l’assurance. Il bénéficiera par la suite de bonus lorsqu’il il souscrira une assurance en tant que conducteur principal.

Certains changements peuvent donner lieu à des ristournes allant de 5 à 10%. N’hésitez pas à les signaler. Comme exemple, vous utilisez votre voiture uniquement sur des trajets travail/domicile, si vous êtes à la retraite, si vous êtes désormais le seul conducteur du véhicule … Toutes économies sont bonnes à prendre !

Prenez un contrat adapté à votre conduite. Si vous conduisez tous les jours ou de façon occasionnelle, regardez les assurances tenant compte du kilométrage dans leur tarification comme l’assurance « Pay as you drive »  qui offre une remise de 15 à 20%.

Vous pensez être un bon conducteur ? Avec des contrats « Pay how you drive » ou de paiement en fonction de votre comportement sur la route. A gagner, 20% de réduction en moyenne. La condition est d’avoir un « mouchard » pour analyser votre comportement au volant. Plus votre conduite est responsable et plus vous gagner des euros.

Pour votre second véhicule ou votre véhicule stationné dans une résidence secondaire, le concept du « Pay when you drive » aussi appelé paiement à l’usage est la bonne solution. Vous pourrez faire des économies comprises entre 30 et 50%.

 Crédit : Que choisir – juin 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Menu

Garage solidaire Grenoble – Solidarauto 38

preloader